Bonsoir tristesse

La mélancolie de ces derniers jours continue de se glisser sous mes ongles, sous mes seins, dans mes cheveux, le long de mon dos et dans la paume de mes mains.

Je crois la tenir éloignée, elle viens se faufiler près de moi et me rappeler qu’elle sera toujours là, toujours fidèle.

Elle me rassure aussi. Je ne sais pas pourquoi. Peut-être pas ce que je la connais bien, qu’elle m’est familière.

Elle est juste parfois plus proche ou plus éloignée.

Elle ne m’empêche pas de bouillonner, d’aimer vivre. Elle rajoute juste une part de gravité, de vérité et de lucidité dans ma vie.

La paix viendra plus tard.

14 commentaires sur “Bonsoir tristesse

  1. « Elle rajoute juste une part de gravité, de vérité et de lucidité dans ma vie. »
    C’est tellement ce que je ressens aussi.
    Il y a toutefois une certaine allégresse dans les dessins. Alors oui je crois que la mélancolie est aussi une belle lumière.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s