Ronron

Mon chat est pelotonné contre mon épaule et son ronron me berce.

Je n’ose pas bouger un bras.

Mes paupières sont très très très lourdes et j’aimerais bien éteindre et dormir enfin.

Ah! Il bouge.

Ah, ben, c’est juste pour se caler un peu mieux.

Soit. Je vais patienter un peu.

Étendre un bras (celui qui reste libre) pour essayer d’attraper un bouquin (sérotonine de Houllebecq en poche).

Il est trop loin.

Tirer sur le drap pour le rapprocher.

Retendre le bras.

C’est bon, je l’attrape du bout des doigts.

Encore un effort. Je l’ai en pleine main.

Je l’ouvre et commence à lire.

Dès cet instant mon chat se lève et décide de voir ailleurs dans l’appartement si j’y suis (il est un peu bête des fois)..

Je vais pouvoir éteindre et dormir.

9 commentaires sur “Ronron

    1. Douce journée à vous aussi.
      En fait c’est le chat de mes enfants. Un caprice auquel j’avais cédé (assez facilement car j’aime beaucoup les chats). Les enfants sont grands et partis de la maison. Le chat des enfants est devenu (sans regret) mon chat.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s