Rouge à lèvres.

Avec ces masques à porter tout au long de la journée, on sort sans se maquiller les lèvres.

Je ne suis pas une as du maquillage. En général, le mien se limite à du mascara, un peu d’anti cernes et du rouge à lèvres discret.

Et souvent, l’été, il m’arrive de de rien mettre du tout.

Mais quand c’est jour de fête ou simplement quand j’ai envie, je m’essaie à tracer un trait d’eye-liner et à me dessiner une aussi jolie bouche que possible avec du rouge bien pétant.

Mais pas en ce moment, pas de rouge à lèvres.

Quand ces dernières semaines, une fois chez moi, j’enlève mon masque, je me trouve fade sans rouge à lèvres.

Alors, ce soir, j’ai pris un crayon à lèvres très rouge et mon rouge à lèvres le plus vif.

C’est drôle, je me suis mis du rouge sur les lèvres et ce sont mes yeux qui m’ont paru d’un coup plus pétillants.

C’est décidé : même pour rester chez moi, je me mettrai du rouge à lèvres de temps à autre.

Cette vague bleue

Voilà, c’est officiel.

Une vague bleue sur les USA.

C’est un soulagement pour le climat, pour le respect mutuel entre les gens, de nouveaux espoirs, de nouvelles illusions.

Je sais que rien ne sera parfait, que les déceptions ne manqueront pas, mais un discours politique responsable fait du bien et me met du baume au cœur.

Envie de le partager.

Des dames bleues pour cette vague bleue.

Petite lumière.

L’espoir m’énerve.

Parce que l’espoir est forcément déçu.

Je préfère le regard sur le présent, la beauté et l’émotion.

Voir les feuilles aux couleurs de l’automne prendre des couleurs magnifiques.

Aimer cette lumière d’or. La garder à l’arrière de ses yeux. Être émue par un goût d’enfance, partager un repas avec des gens qu’on aime. Donner. Entendre et se laisser bercer par une musique douce amère, légère. Chantonner la chanson de Françoise Hardy, « rêver le nez en l’air… »… se laisser accompagner par tous ces sentiments.

Garder cette lumière du présent en soi. La protéger.

Inktober suite.

Les sujets de Inktober se suivent et me laissent parfois pantoise.

Et 31 jours, c’est un peu long.

J’ai bien envie de lâcher des fois.

Reprendre la liberté et laisser courir les crayons et les pinceaux.

Du coup, ce soir, pas de dessin.

Juste une photo à Sète dont je peux profiter juste avant le confinement.

Attaque de fées.

Toujours dans le cadre d’inktober 2020…..

Le thème de ce soir (plus exactement d’aujourd’hui mais comme je dessine le soir…) est avant poste.

Encore un sujet…… on va dire….compliqué.

Mais finalement riche. Car mon imagination commence à courir.

J’imagine des fées en embuscade.

Pourquoi? Parce que les humains sont décevants.

Elles envoient une des leurs en éclaireure.

Et voilà mon dessin.

Inktober

Désolée de délaisser un peu ce blog : Inktober m’occupe!

Un dessin a l’encre chaque soir du mois d’octobre sur un thème obligé.

Je dessine chaque soir sur Instagram et Facebook. Il me reste peu de temps pour les textes.

Je partage quelques dessins à mi parcours.

Et je reviendrai plus disponible en novembre.